LA SANTÉ DE VOTRE COEUR :

RISQUEZ-VOUS DE SUBIR UNE CRISE CARDIAQUE?

Principaux points à retenir

VOUS POUVEZ MAÎTRISER CERTAINS FACTEURS DE RISQUE

Plus vous en saurez au sujet de la prise en charge du stress, de la tension artérielle, du taux de cholestérol et des autres facteurs de risque maîtrisables, plus votre mode de vie favorisera la bonne santé de votre coeur.

CERTAINS FACTEURS DE RISQUE ÉCHAPPENT À VOTRE CONTRÔLE

Certains facteurs de risque de crise cardiaque sont inévitables : votre âge et vos caractéristiques génétiques, par exemple. Il est tout de même préférable d’être au courant de ces facteurs et d’en discuter avec votre médecin.

Tabagisme

Les fumeurs courent le plus grand risque de crise cardiaque. Il est toutefois possible de réduire le risque de moitié en seulement un an si vous cessez de fumer.

Sédentarité (manque d’activité physique)

Les personnes qui font une activité physique modérée ou énergique de façon régulière contribuent à réduire leur risque de maladie cardiaque. Visez un objectif atteignable, comme 30 minutes d’exercice par jour. Obtenez de l’aide pour trouver un programme dans lequel vous persévérerez.

Surpoids

Si vous êtes en surpoids, vous courez un risque accru de maladie cardiaque. Vos efforts pour atteindre un poids santé peuvent cependant faire baisser le risque. Lisez les conseils suivants sur les façons de faire de l’exercice sans avoir l’impression d’en faire.

Alimentation riche en matières grasses, en sel ou en sucre

Une alimentation riche en gras saturés, en gras trans, en sucre, en cholestérol et en sel augmente le risque de crise cardiaque. Pensez à ajouter des fruits et des légumes à vos plats tout en réduisant votre consommation d’aliments transformés ou frits dans l’huile. Réduisez la taille de vos portions et buvez beaucoup d’eau. Découvrez des aliments bons pour le coeur qui vous plairont.

Cholestérol LDL (« mauvais cholestérol »)

Le cholestérol LDL peut bloquer vos artères et constituer un risque. Les caractéristiques génétiques ont un effet sur le taux de cholestérol LDL, mais la sédentarité et l’alimentation riche en gras saturés, en gras trans et en cholestérol jouent également un rôle. Essayez de consommer plus de fibres et de poisson et découvrez ces autres aliments bons pour le coeur que vous pourriez aimer et qui contribueront à faire baisser votre taux de cholestérol.

Hypertension

L’hypertension est un des principaux facteurs de risque de crise cardiaque. Il est possible de prendre en charge une tension artérielle élevée en adoptant une alimentation pauvre en sel, en gras saturés, en cholestérol et en alcool. L’activité physique, la perte de poids et la gestion du stress sont également des aspects importants dans la réduction de la tension artérielle.

Stress

On ne fait pas nécessairement le lien entre le stress et la crise cardiaque. Cela dit, le stress mental peut altérer la couche protectrice des vaisseaux sanguins et entraîner des réactions inflammatoires menant à l’accumulation de matières grasses et de cholestérol dans les artères. Ces effets peuvent faire augmenter votre risque de crise cardiaque.

Diabète

Le diabète augmente le risque de crise cardiaque. En cas de diabète, il est particulièrement important de surveiller d’autres facteurs de risque. Vous pouvez réduire votre risque de maladie cardiaque en mangeant mieux, en perdant du poids, en cessant de fumer, en faisant de l’activité physique régulièrement et en prenant vos médicaments. Voyez comment prendre en charge le risque de maladie cardiaque en cas de diabète.

Âge

Les crises cardiaques touchent les personnes jeunes et moins jeunes, donc l’âge n’est pas nécessairement lié aux crises cardiaques. L’âge constitue tout de même un facteur de risque. L’incidence d’autres facteurs de risque de maladie cardiaque (comme l’hypertension) augmente également avec l’âge.

Génétique

Si un membre de votre famille biologique a déjà subi une maladie cardiaque, vous courez un risque accru d’en avoir une vous aussi. Cela dit, votre mode de vie joue également un rôle. Par exemple, si le membre de votre famille a subi une crise cardiaque liée à des facteurs de risque comme une mauvaise alimentation ou le tabagisme, et que vous avez un mode de vie sain, vous ne courez pas les mêmes risques.

Sexe

Si la maladie cardiaque est au deuxième rang des principales causes de décès chez les Canadiens et les Canadiennes, les deux sexes présentent quand même certaines différences. Chez les femmes, les crises cardiaques surviennent environ 10 ans plus tard que chez les hommes. De plus, les femmes sont deux fois plus susceptibles que les hommes de mourir au cours des semaines suivant une crise cardiaque.